Rechercher
Sélectionnez votre langue
More languages
  • Български
  • 简体中文
  • Čeština
  • Suomi
  • Deutsch
  • Ελληνικά
  • עברית
  • Magyar
  • Italiano
  • 日本語
  • Polski
  • Portuguese, International
  • Română
  • Русский
  • Español
  • Українська

Château-ferme de Hougoumont

Visitable

Adresse : Chemin de Goumont – 1420 Braine-l’Alleud

Château-ferme de Hougoumont

Le 18 juin 1815, lors de la bataille de Waterloo, le Château-Ferme de Hougoumont constituait le flanc droit des trois points d'appui de l’armée de Wellington avec la Ferme de la Papelotte et la Ferme de la Haie Sainte.

Tel qu'il existe aujourd'hui, le domaine de Hougoumont et ses environs ont considérablement changé par rapport à ce qu’il était en 1815. Après la bataille, la plupart des bâtiments du domaine de Hougoumont étaient en ruine ou incendiés.

Le 18 juin, l’attaque de diversion (destinée à pousser Wellington à dégarnir le centre de sa ligne pour renforcer sa position sur les lieux) sur Hougoumont, par le prince Jérôme, frère de Napoléon, marqua le début des hostilités. Pas moins de 7 attaques françaises furent lancées contre Hougoumont, théâtre de violents affrontements durant toute la journée.

Haut-lieu de la bataille pour les unités britanniques, dont les Coldstream guards en assurèrent la défense héroïque. Wellington déclara : "The success of the battle turned upon the closing of the gates of Hougoumont* ". Un bataillon du régiment de Nassau et deux compagnies hanovriennes eurent pour mission de défendre le bois contigu au château. Plus de 6.000 hommes, tant défenseurs qu’attaquants, furent mis hors de combat.

Le châtaignier d’Hougoumont, seul témoin survivant de la bataille, se dresse encore fièrement aux côtés de ses deux frères morts il y a quelques années et ressemblant à des squelettes refusant de tomber.

* "L’issue de la Bataille de Waterloo reposa sur la fermeture des portes d’Hougoumont."